Qu'est-ce que l'accompagnement ?

L’accompagnement propose aux candidats une aide méthodologique pour apporter la preuve de leurs compétences acquises.

Il permet de prendre conscience des écarts existants avec le référentiel de certification.

L'accompagnement n’est pas obligatoire, mais il est vivement conseillé. Il peut être décidé à titre individuel (pour un particulier) ou à titre collectif (pour une entreprise ou un syndicat professionnel). Il débute à l’issue de l’étape de recevabilité, c’est-à-dire dès que le livret 1 est recevable. Le candidat peut se faire accompagner par la personne ou l’organisme de son choix.

En étant accompagné, le candidat complétera son dossier, examiné par le jury de validation, avec plus de pertinence. Il préparera l’évaluation pratique, l’entretien devant le jury et éventuellement la mise en situation professionnelle avec l’aide appréciable d’un regard extérieur.

Enfin l’accompagnateur s’assurera de l’inscription du candidat aux épreuves de validation.

L’accompagnement, normalement facultatif, a pour objectifs :

  • de donner des conseils généraux et des précisions sur les attentes du jury (explicitation des attendus du diplôme visé),

  • de sélectionner les situations de travail à décrire et à analyser, car susceptibles de produire les compétences et connaissances recensées par le diplôme visé,

  • de donner des outils de pensée pour être probant et une méthode permettant d'organiser son travail à chaque étape de la démarche,

  • de conseiller pour créer une écriture fluide, simple et sans ambiguïté, guidant la compréhension du lecteur (le jury).

L’accompagnement ne permettra pas de combler des lacunes car le salarié est censé savoir.

Qui peut faire l'accompagnement ?

Toute personne ou organisme (public ou privé) peut proposer et réaliser des prestations d’accompagnement.

L’accompagnement peut être réalisé par l’organisme valideur (ou certificateur) lui-même, par l’AFPA ou par un prestataire externe.

Le ou la candidat-e peut se faire accompagner par la personne ou l’organisme de son choix.

Plusieurs organismes certificateurs en fonction de la certification visée :

Diplôme de l’Éducation Nationale : DAVA du Rectorat (exemple : bac professionnel ou BTS Transports et Prestations Logistiques)
Titre à finalité professionnelle : Unité territoriale de la DIRECCTE (exemple : Titre professionnel conducteur sur porteur, Titre professionnel préparateur de commandes, TSMEL (Technicien Supérieur Méthode Exploitation Logistique),
Titre privé : organisme certificateur comme par exemple l’ISTELI de AFTRAL et pour le titre de TSTL (Technicien Supérieur Transport Logistique), RPTL (Responsable Production Transport Logistique), etc.

Qu'est-ce que le DAVA ?

Le DAVA (Dispositif Académique de Validation des Acquis) est un service académique placé sous la responsabilité du recteur.
Il est chargé, pour la VAE, de la gestion et de la coordination des demandes de validation de l’académie pour les diplômes de l’Éducation Nationale et du travail social.

Il accueille les candidats à la VAE, les informe, les conseille sur le choix du diplôme  et analyse la recevabilité des demandes. Il leur propose un accompagnement dans leur démarche de validation des acquis.

Le DAVA est habilité à accompagner les particuliers et les entreprises pour aider à la constitution du livret 2 et préparer à l’entretien avec le jury.
Au cours d’entretiens individuels ou en ateliers collectifs à effectif réduit, des enseignants, des formateurs, des experts de la spécialité et des conseillers en validation des acquis de l’expérience aident les candidats à la VAE à analyser leur expérience pour constituer leur dossier, les guident dans le choix et la description de leurs activités, les conseillent lors de la rédaction du dossier de validation et les préparent à l’entretien avec le jury.